top of page

Le massage tantrique

Dernière mise à jour : 11 avr.


Tout le monde en a entendu parler, parfois assimilé à un prétexte pour obtenir une relation intime entre deux personnes, mais souvent mal compris...


Outre l'aspect de développement personnel, une différence majeure entre le massage bien-être et le massage tantrique est que lors d’un massage de bien-être, les gestes qui seront effectués par le masseur seront à peu près identiques d’un massage à l’autre, quelle que soit la personne massée.

A l’inverse, le massage tantrique est un massage intuitif et spontané, en ce sens que le toucher s’adaptera de moment en moment à l’état émotionnel de la personne et à ce que son corps est prêt à accueillir, ce qui suppose une grande qualité d’écoute et de présence de la part du masseur. Il n’y a donc pas deux séances de massage tantrique qui se ressemblent. Le massage émotionnel Esalen© se rapproche donc du tantra puisque par nature il se veut avant tout, intuitif et intégral.


 

Le massage tantrique, par qui se faire masser ?

Vous êtes une femme :

  • Se faire masser par une femme ; Dans ce cas, cela peut vous aider à vous sentir plus à l’aise, plus confiant et plus détendu. Le problème de la tentation disparaîtra et vous vous souciez peut-être moins de l'apparence de votre corps. C'est une bonne option pour débuter avec le massage tantrique, surtout si vous avez subi des violences de la part des hommes et que vous souhaitez faire la paix avec votre corps et lui redonner sa sensualité.

  • Se faire masser par un homme ; lorsque vous recevez un massage d'un homme, vous ressentez pleinement la sensualité et le plaisir. Si nécessaire cela peut être une manière de se réconcilier avec un homme. En sexothérapie, la nudité du praticien peut avoir un sens si la personne massée a à surmonter un blocage face à un corps du sexe opposé.


Vous êtes un homme :

  • Pour un « hétéro » généralement, vous préférez une femme qui vous prodigue un massage qui vous procure douceur, sensualité et une délicieuse tension de désir. Mais parfois, si vous êtes curieux, il peut être intéressant de vous faire masser par un autre homme et de vivre différentes émotions, différents « toucher » et pourquoi pas accueillir l’homosensualité.

  • Pour un « homo », vous aimez vous faire masser par un autre homme, même si le massage tantrique n’est pas un massage érotique et n’a pas d’objectif de satisfaction sexuelle ou de réciprocité. Pourquoi ne pas être curieux et oser le massage avec une femme, pour un autre toucher, une autre énergie, une autre expérience et sortir des sentiers battus, voire oser pacifier votre relation aux femmes.


 

Massage réciproque, ou pas ?

Lors d’un massage tantrique, le masseur vous accompagne vers votre intériorité. Ce massage est aussi une occasion d’expérimenter le lâcher-prise et la réceptivité. Vouloir être actif dans le massage risque donc de vous en éloigner ; raison pour laquelle vous êtes invité(e) à recevoir plutôt qu’à donner. Être réceptif ne signifie pas pour autant être passif mais, au contraire, être totalement actif dans votre écoute et dans l’accueil des ressentis de votre corps.


Il est possible que certains types de massages soient de contact, de proximité mais en aucun cas " l'échange réciproque " n'est enseigné ni souhaitable lors d'un massage professionnel. Le massage demande concentration, énergies, techniques, être à l'écoute, emphatique et cela n'est pas possible si l'on est perturbé par le massé ou que celui ci cherche à se faire plaisir en touchant le corps du masseur/masseuse.


Cela dit, ne vous censurez pas si un élan spontané vous pousse à poser la main sur votre masseur, pour accueillir une sensation ou une émotion plus intense. Tout geste « juste » sera toujours bien accueilli et si votre masseur ou masseuse estime que vous êtes hors du cadre fixé, il vous le fera savoir avec bienveillance.


 

Être en mesure d’offrir un massage tantrique implique que la personne le proposant ait suivi un chemin de guérison de son être et se rende « au service » de l’énergie aussi connue sous les noms de Shakti, Kundalini ou encore Chi. Sans cela il s’agirait simplement d’une chorégraphie de gestes appris et reproduits au mieux ou encore d’un prétendu massage tantrique réalisé par une personne ne comprenant pas ce qu’est le Tantra et assimilant peut-être massage tantrique avec masturbation et éventuellement prostitution.

Il est important de comprendre que les massages érotiques communément proposés ne sont pas des massages tantriques bien qu’ils en portent souvent le nom. Cela peut être difficile pour une personne novice de faire la différence car beaucoup de personnes emploient le nom Tantra ou tantrique de façon inconsciente voire mensongère.

Le fait est que le massage tantrique, un massage thérapeutique qui ne s’affilie en rien au travail du sexe ne pose pas de problèmes au niveau légal alors qu’un massage érotique impliquant un service sexuel est interdit par la loi.


Pour cette simple raison beaucoup de travailleurs du sexe utilisent le nom de massage tantrique ou tantra pour dénommer leur travail de prostitution. Pour éviter une mauvaise surprise, nous vous conseillons de prendre le temps de vous informer correctement et de poser des questions à la personne proposant le massage avant de vous engager. 


 

Un peu d’histoire !

Le tantra remonte à la nuit des temps. Il n'est pas facile de dater son apparition, mais il semblerait que le tantra soit né en Inde avant l'invasion des Aryens.

Étymologiquement, le mot est fait de la racine sanscrite "Tan" qui a le sens de "tissage" et "Tra" qui a le sens d'enseignements et de méthodes. Le mot tantra pourrait donc être compris dans les significations suivantes : fil, continuité, chaîne de tissage d'un tissu, succession, méthode, règle, traité, voire, en sanskrit moderne, logiciel.


Selon l'interprétation traditionnelle du Nirukta*, le mot "tantra" est relié phonétiquement aux deux mots sanskrits : tanoti (expansion) et trayati (libération).

Nirukta : (devanāgarī: निरुक्त) signifie en sanskrit « explication, interprétation, étymologie, herméneutique »)


Dans le domaine des massages et des énergies, le tantra est en fait un ensemble, un tissage de méthodes qui permettent une meilleure circulation d'énergie dans notre corps et avec notre partenaire pour arriver à plus de conscience, à plus de douceur et de relaxation dans la vie.

A son origine, le tantra s'appelait souvent le Yoga de l'Amour. Comme plusieurs formes de yoga, la pratique du tantra calme le mental, ouvre le cœur tout en relaxant et énergétisant le corps. Il permet de réduire le sentiment de séparation (ego) en créant plus d'unité avec soi-même et avec l'extérieur. Pratiqué avec un partenaire, le tantra est la base essentielle d'une relation saine, riche et nourrissante.

Loin d’être complexe et ésotérique, il s’agit d’un processus simple, progressif, accessible à toutes les personnes qui désirent trouver un chemin facile et conscient pour amener l’esprit au sexe, pour honorer l’union sexuelle comme un pont entre le corps et l’âme.


Plus qu'un simple massage, l'approche tantrique développe l'art de la relation à soi et à l'autre. Le principe central de cette pratique ! Outil privilégié de l'intime, elle permet de rétablir une communication corporelle, qui a pu être conflictuelle entre les deux partenaires. Là où la parole peut se révéler difficile et pauvre pour exprimer sentiments ou sensations, grâce au massage tantrique, le toucher prend le relais.


"Plus qu'une technique à suivre à la lettre, le massage tantrique fait appel à votre réceptivité, et à votre capacité à vous abandonner". 

À l'écoute et curieux de l'autre, le masseur va réveiller, sans équivoque, la sensualité naturelle du corps, source de notre plaisir bien sûr, mais aussi de notre vitalité. nous allons ici vous considérer dans votre globalité : corps, coeur, âme. Toutes vos énergies vont être stimulées, y compris vos énergies sexuelles appelées Kundalini. La Kundalini est une énergie intense, lovée comme un serpent au niveau de l'os sacrum. Cette énergie sexuelle et divine, une fois éveillée, mène le sujet à la plus élevée des consciences de soi.


Dans notre culture occidentale, Freud et Reich en mettant en avant la sexualité ont préparé le terrain pour un renouveau du tantra. L'Occident a redécouvert le rôle central de la sexualité dans le développement et le fonctionnement de l'être humain ; sans pouvoir toutefois le relier à sa quête de la vérité. On trouve d'un côté les mouvements de libération sexuelle, les recherches de la sexologie ou de la psychothérapie et de l'autre des enseignements spirituels qui ignorent la sexualité.


Les chercheurs occidentaux voulant relier le sexe et la recherche d'une ouverture de la conscience se sont tournés vers l'Orient. L'ashram d'Osho, à Poona (en Inde) a été l'un de ces lieux où s'est créé une synthèse entre la psychothérapie occidentale et les méthodes traditionnelles de méditation.


Parmi les groupes de développement personnel proposés, les groupes de tantra abordent la sexualité ; on y associe techniques de psychothérapie classiques et pratiques traditionnelles. Ces groupes préparent au tantra : pour se libérer des peurs, de la culpabilité, des conditionnements concernant la sexualité ; pour retrouver la spontanéité et l'innocence par rapport au sexe ; pour apprendre à s'abandonner au flot naturel de l'énergie sexuelle ; la laisser circuler dans les différents centres subtils ; s'imprégner de l'esprit du tantra ; relier le coeur au sexe et ouvrir la conscience à d'autres dimensions.


Objectifs et bienfaits Les objectifs et les bienfaits de cette technique sont nombreux et illimités, oserions-nous dire. Il serait difficile et fort réducteur de les énumérer. Une chose, certaine et fondamentale, c’est que chaque individu vient y chercher ce dont il a besoin à un moment bien précis de son existence. A vous de déterminer quels sont les vôtres.

Comment faire un massage tantrique ?

Les séances se déroulent dans la nudité absolue tant pour le receveur que pour le donneur. L’on se met à nu au sens propre comme au figuré… bas les masques ! Chaque session fait l’objet d’une mise au point préalable afin de déterminer vos motivations, vos objectifs ainsi que vos attentes.

Le déroulement d'une séance n'est pas technique et ne tourne pas autour d'une gestuelle précise. Donner et recevoir en constituent les deux pôles. Comme pour une danse, un véritable dialogue corporel entre les deux partenaires s'installe. Chacun s'ouvre à l'autre. La lenteur est de mise, c'est même souvent la condition pour "sentir". La respiration constitue un autre élément central pour relâcher le mental.

"L'idée serait même de retrouver un frémissement, une vibration source d'un profond bien-être".

Le Tantra ne s'apprend pas avec des techniques mais en s'imprégnant d'un état d'esprit ; le but n'est pas de pouvoir contrôler l'énergie mais d'être capable de s'y abandonner. Si vous êtes trop centré sur les techniques, vous passez à côté du mystère du Tantra. Un Tantra fondé sur des techniques est un pseudo-tantra.

Quand il y a technique, il y a ego et contrôle. Vous êtes alors dans l'état de faire. Le tantra est un état de non-faire ; ça ne peut pas être technique".


Enfin, avant de commencer, un code signifiant « STOP » sera préalablement établi entre donneur et receveur dans l’éventualité où vous devriez vous trouver dans une situation de déplaisir ou d’inconfort.

4 838 vues0 commentaire

Comments


bottom of page