Les techniques de massage

Mis à jour : sept. 24


Les techniques de massage

Le massage fait appel à plusieurs techniques pour être efficace et procurer un maximum de bienfaits. Les modes de toucher comme l'effleurage, la friction, le lissage, le meulage, le palper rouler, le pétrissage, la pression, le tapotement et la vibration caractérisent chaque type de massage.

Il existe des techniques de base courantes à tous les types de massage ainsi que des mouvements spécifiques propres à chaque massage et selon des résultats attendus. Quel que soit l'objectif du massage : massage thérapeutique, massage de relaxation ou massage bien-être, l'intervention du masseur se basera toujours sur l'une de ces techniques.

Les plus fréquentes sont l'effleurage, la friction, le palper rouler, le pétrissage et le tapotement. La différence entre ces techniques réside essentiellement dans l'intensité de la pression, le sens du toucher et la partie de la main utilisée pour appliquer le massage.


L'intensité de la pression

L'intensité de la pression varie suivant l'objectif du massage effectué ainsi que de l'état de la personne massée : La méthode la plus simple consiste à glisser les mains sur la zone à masser en appuyant faiblement. Les mouvements peuvent être doux, lents ou rythmiques, suivant la technique appliquée.

Pour certaines techniques comme le tapotement, les gestes à effectuer consistent en une tape légère destinée à stimuler les zones stratégiques du corps. Pour détendre les fibres musculaires, les pressions peuvent prendre plusieurs formes telles qu'une série de percussions, de gifles ou de battements.


Le sens du toucher

Le sens du toucher est différent suivant le résultat attendu. Voici les gestes les plus fréquents dans la plupart des techniques de massage :

  • Les mouvements suivent le sens de la longueur du corps.

  • Les mouvements vont de bas en haut.

  • Les mouvements sont circulaires.

  • Les mouvements sont en spirale.


Quelle zone de la main mobiliser ?

Certaines techniques de massage comme l'effleurage font intervenir tout le plat de la main. D'autres au contraire, ne mobilisent que les doigts, le plus souvent le pouce. C'est le cas du pétrissage où pouce et talon de la main interviennent pour éliminer les poches de graisse et les dépôts de déchets s'accumulant en profondeur. Les autres zones de la main peuvent également être sollicitées pour réussir un bon massage. Les paumes, les tranchants de la main et les charnues sont des outils incontournables pour l'efficacité de certains types de massage.


Les plus fréquentes

Outre les techniques de base comme l'effleurage, la friction, le palper- rouler, le pétrissage et le tapotement, plusieurs autres techniques de massage sont particulièrement connues. Il s'agit du lissage, du meulage, de la pression et du massage par vibration.


Le lissage

Le massage est un des techniques de relaxation que beaucoup apprécient. Il peut être thérapeutique ou tout simplement un moyen pour se détendre. Il existe plusieurs manières de masser, dont le lissage, chacune ayant leurs avantages et leurs bienfaits. Le lissage, une des techniques de massage Pour réussir un bon massage et avoir l’effet escompté, il est important de connaitre les bons gestes et les bons mouvements. Que ce soit pour les amateurs ou les professionnels, l’on peut varier les techniques afin de varier les plaisirs obtenus. Les techniques les plus utilisées sont l’effleurage qui consiste à faire des mouvements circulaires à l’aide de la paume de la main, la friction qui exerce des mouvements de pressions à l’aide du bout des doigts, le pétrissage qui malaxe une partie du corps avec les deux mains, et enfin le tapotement avec le bout des doigts. Moins courante, mais méritant d’être appréciée, il existe aussi une technique qui s’appelle « le lissage ». Elle est importante dans la mesure où elle se pratique en guise de préliminaire ou de finition d’un massage. Pour l’utiliser, le masseur peut avoir recours à ses doigts, à la paume ou la tranche de la main.

Comment pratiquer le lissage ? Selon l’objectif du massage, l’intensité du lissage peut varier. Par conséquent, il est possible de masser de manière superficielle mais aussi en profondeur. Mais en général, cette technique se pratique de façon progressive en partant par de légères pressions du bout des doigts et en intensifiant au fur et à mesure. Ainsi, le masseur peut commencer par des mouvements très délicats, voire même des caresses avec la main. La technique du lissage peut s’effectuer sur de nombreuses parties du corps. Mais celle qui est la plus privilégiée est le dos.

Quelques précautions Toutefois, il est important de garder à l’esprit que les techniques de massage en général nécessite une certaine vigilance. Pour le lissage par exemple, il existe des zones sensibles. Il s’agit notamment des zones de la sciatique et de l’arthrite qui doivent être traitées avec prudence et ne doivent pas faire l’objet de massage en profondeur. Ensuite, la recherche de bien-être commence avec la posture que prend le massé. La personne doit être positionnée confortablement de sorte à détendre tous les muscles. Enfin, les gestes effectués par le masseur doit répondre à une certaine logique. Autrement dit, le sens du massage doit suivre les voies lymphatique en cherchant l’orientation des ganglions les plus proches.


Le meulage

A l’époque où l’on vit, le corps humain est soumis à un environnement toxique et à des pressions qui agressent en permanence son équilibre et son bien être. Or, prendre soin de son corps et le détendre est vital pour être en bonne santé. Les massages contribuent à cet équilibre physique et psychique. Les techniques de massage sont nombreuses. Parmi elle, le meulage qui mérite une attention particulière.


Qu’est-ce que le meulage ?

Dans le domaine du massage, il existe des techniques de base, mais d’autres techniques existent et leurs bienfaits sont tout aussi importants. On peut citer entre autre le meulage. Ce dernier est une manœuvre qui nécessite l’usage du talon des mains pour effectuer des mouvements de pression sur le corps du massé.

Les mouvements seront circulaires accompagnés d’allers-retours. Le meulage se distingue des autres techniques par l’intensité de sa pression et le sens de son toucher. Cette technique peut s’effectuer également avec la pulpe du bout des doigts si l’objectif est de ramollir, de dégorger ou d’assouplir une zone en particulier.


Le rôle du meulage dans le massage bien-être

Le massage bien être est le type de massage qui vise essentiellement la détente et le bien-être de la personne. Il peut être pratiqué par des professionnels, mais aussi par des amateurs. Les manœuvres douces sont privilégiées au début et à la fin de ce genre de massage.

Parmi les techniques de massage utilisées lors d’un massage de bien-être, le meulage y trouve sa place en tant que technique manuelle peu tonique. Il est généralement utilisé à la suite de mouvements un peu plus toniques.

Effectuer un meulage c’est d’abord former un creux avec sa main et la placer sur la zone à masser. Le masseur devra ensuite exercer une pression de sorte à ce que la paume de la main touche totalement la peau du massé et après relâcher la pression. Une répétition de ce mouvement à plusieurs reprises procurera une sensation de détente.


Le rôle du meulage dans le massage sportif

La technique du meulage trouve sa place aussi dans le cadre d’un massage sportif, même si ce type de massage est particulièrement méthodique car il peut être manuel ou mécanique. Le meulage intervient dans la partie manuelle.

Accompagné d’autres techniques telles que la friction et le pétrissage, cette pratique vise à éliminer les toxines. Pour les sportifs, ce nettoyage régulier est conseillé, dès l’entrainement dans la mesure ou le massage aide à la détente, à l’équilibre et à éliminer le stress


La pression

Les techniques de massage sont nombreuses et ont chacune leur caractéristiques. Selon les cas, un professionnel peut choisir de favoriser une technique par rapport à une autre, qu’il juge plus efficace. Si l’on s’intéresse spécialement au massage par la pression, il convient d’en connaitre d’abord la définition et les variantes.

Qu’entend-on par massage par pression ? La pression fait partie des techniques de massage utilisée par beaucoup de masseur, et que l’on utilise généralement, voire instinctivement, même lorsqu’on ne possède pas de notion de massage. Elle peut prendre différentes formes et peut avoir divers effets suivant les objectifs du massage. Il existe tout de même des mouvements standards. C’est le fait d’exercer une certaine pression avec les mains sur une zone spécifique et de relâcher cette pression par la suite.

Les différents types de pression Si les formes sont variantes, l’on distingue spécialement les pressions statiques et les pressions glissées.

  • Pour les pressions statiques, il s’agit de se concentrer sur un point particulier afin de l’assouplir ou de le palper. Les pressions peuvent s’intensifier lorsque l’on veut cibler un muscle strié, ou des organes profonds, éloignés de la zone à masser. Cette technique nécessite une grande prudence et est donc réservée aux professionnels.

  • Pour les pressions glissées, il s’agit de lisser la surface à masser tout en exerçant une pression. Mais aussi, des lissages qui se terminent par des pressions. Selon l’intensité, ce type de massage peut atteindre les couches superficielles ou aller jusqu’à agir au niveau des couches plus profondes, c’est à dire au niveau des muscles, voire même des organes internes.

Cette pratique peut s’effectuer également sur les zones axées par la réflexologie, notamment la paumes des mains, la plante des pieds, le visage et les oreilles. Le but est de cibler un organe particulier, une glande ou un autre partie du corps qui se réflète sur des points précis sur ces zones.

Les pressions et ses bienfaits La technique de massage de la pression est indiquée dans plusieurs cas, afin de soulager les douleurs chroniques situées au niveau du dos : cervicalgies, dorsalgies, lombalgies et sciatiques. De manière générale, elle agit sur les troubles musculo-squelettiques, et notamment ceux situés sur les épaules, les coudes et les poignets. Pour les personnes soumises à des efforts plus intenses, comme le cas des sportifs, elle a pour but de les soulager et d’accroitre leur condition physique. A forte intensité, masser avec pression peut également aider à rééquilibre la posture.


La vibration

La thérapie par le massages ou massothérapie fait partie de la médecine douce. Elle est composée de plusieurs techniques qui ont toutes leurs particularités et peuvent apporter des bienfaits divers au bien-être du massé, à la santé des muscles, du système circulatoire et nerveux. Parmi ces techniques, la vibration.

Définition de la technique de massage de la vibration Cette pratique peut être utilisée grâce à un petit appareil de massage ou tout simplement avec les mains. Dans tous les cas, la vibration est une technique qui sert à revitaliser et à stimuler les systèmes nerveux et circulatoire. Si l’on choisit de n’utiliser que les mains, l’on peut procéder de différentes manières. Premièrement, il s’agit de mettre les mains à plat sur la zone à masser, puis de secouer doucement et d’augmenter progressivement les secousses.  En utilisant le bout des doigts, l’on peut aussi pousser le corps de sorte à ce qu’il se balance de gauche à droite. Il est possible, par ailleurs, de se focaliser sur un membre précis, comme les bras ou les jambes. Ainsi, il suffit de tenir ce membre délicatement et de le secouer doucement. La secousse est crée par la contraction des bras du masseur. Les vibrations passeront par la peau et atteindront les os.

Quelques indications La technique de la vibration est spécialement conseillée dans deux situations précises : la prévention et la détente des muscles. L’objectif de la prévention est d’améliorer la circulation sanguine. Cet effet est important pour la santé en générale dans la mesure où c’est l’effet que l’on obtient lorsqu’on pratique un exercice physique. La prévention tend aussi à relaxer et à préparer mentalement une personne s’apprêtant à exercer une activité importante. Dans le cas des muscles trop tendus, la vibration aide à réduire les tentions en réchauffant la températures des tissus et en améliorant la circulation sanguine. La hausse de température est obtenue grâce aux frottements contre la peau qui augmente les flux sanguins vers les muscles. Les vibrations provoquent une surexcitation des nerfs sensitifs. Ce qui fait diminuer les douleurs ressenties au niveau des muscles.

Les avantages de la vibrations Mises à part ces deux principales indications, les bienfaits de la vibration sur le corps sont nombreux et relève pour la plupart de la relaxation. Elle permet entre autres d’apaiser les nerfs , affaiblir les effets de cicatrices, détendre spécialement les muscles de l’avant-bras, et stimuler les activités glandulaires. Les effets spécifiques de cette technique dépend du point de massage.

  • Black Instagram Icon

©2017 - Namasté, massages bien être - Siret 831 639 802 00014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now