Les fréquences des massages...


Se faire masser, en voila une bonne idée. Cela fait tellement de bien sur le moment et sur les jours suivants qu'on aimerait recommencer cette opération rapidement.


Seulement voila, à quelle fréquence devons-nous nous faire masser, afin de profiter des effets du massage, que se soit juste pour son bien-être, se libérer des contractures, se réapproprier son image corporelle ou tout simplement s'inscrire dans un cursus d'une nouvelle hygiène de vie.

Voici quelques informations qui pourraient vous éclairer sur les fréquences de massages selon des objectifs à atteindre.


Dénouer, détendre, libérer des contractures.

Si un gros travail est à effectuer sur la musculature, un massage tous les deux jours, puis une fois par semaine parait bien jusqu'à obtention du résultat escompté réparti sur au moins cinq séances. Un massage d'entretien un fois par mois peut être envisagé.


Un moment à soi, du bien-être et du "lâcher-prise".

Un rythme régulier, compatible avec votre emploi du temps, proportionnel avec vos contraintes. Optez pour un moment privilégié de la semaine. Pour être efficace, faites vous masser d'une fois par semaine à une fois par trimestre.


Libérer et/ou activer les fonctions métaboliques.

Un massage ayurvédique mensuel apparait comme suffisant.


Se réapproprier son image corporelle.

Parfois un simple massage peut suffire à se réapproprier son image corporelle. On ne fait jamais attention à la dimension humaine de son propre corps et le massage peut transmettre à l'esprit toute sa grandeur et sa sensibilité. Un massage par trimestre serait idéal.


Travailler l'harmonie énergétique

Tous les deux jours en situation de déséquilibre grâce aux massages énergétiques (Essénien, ayurvédique, kansu, reiki), puis tous les quinze jours en entretien.


Accompagner une démarche de santé ; sortie d'hospitalisation, cure, jeûne...

Le massage lymphatique par exemple est un bon complément aux soins déjà prescrits. Se conformer aux prescriptions médicales.


Accompagner une reprise d'activité sportive.

Des massages courts de 30 minutes de récupération à la même fréquence que l'activité sportive.


Accompagner une recherche de perte de poids, travailler les capitons, la cellulite.

Au moins une dizaine de séance à raison d'une fois par semaine. Des séances d'une heure sur des zones ciblées

Inscrire le massage dans son hygiène de vie, sur du long terme.

Dans l'idéal, serait toutes les deux à trois semaines, selon son budget.



  • Black Instagram Icon

© 2017 - Namasté, massages bien être

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now