Le système des chakras, une réalité physiologique

Mis à jour : 31 déc. 2019


Les chakras carrefours de terminaisons nerveuses

Les chakras sont des points précis sur le corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu :

  • à l’intérieur du corps,

  • entre corps physique et corps astral,

  • entre intérieur/extérieur,

  • devant et derrière.

Ces centres d’énergie sont plutôt méconnus, car ils ne font pas partie de la culture traditionnelle occidentale. Cependant plusieurs cultures en font mention,  chinois, japonais, indiens, incas…

Si ces points d’énergie sont nombreux sur tout le corps humain, beaucoup n’ont qu’un rôle secondaire (les textes anciens rapportent qu’il existe près de 88 000 chakras). Les chakras les plus importants se trouvent autour de la rate, dans la nuque, dans la paume des mains et sous la plante des pieds.

Les 7 chakras principaux se trouvent le long d’un axe vertical situé sur le devant du corps et présentent une très grande importance pour le fonctionnement du corps physique et des corps subtils associés.

Les chakras ou Centres d’Énergie sont situés dans le Corps d’Énergie qui entoure l’être humain appelée « Aura » mais rattachés au Corps Éthérique. Ils sont localisés sur le Canal de Lumière, situé le long de la colonne vertébrale, qui fait le lien entre la Terre et le Ciel.

Les chakras sont de véritables « poumons énergétiques ». Ils sont tous intimement liés à la respiration. Situés sur le long d’une colonne centrale correspondant au Vaisseau Conception (méridien énergétique).


Les chakras suivent toujours un mouvement rotatif. Grâce à la rotation de ces roues, l’énergie est absorbée vers l’intérieur des chakras. Dès que la rotation change de direction, l’énergie des chakras se met à rayonner. Les chakras tournent dans le sens des aiguilles d’une montre chez l’Homme et dans le sens contraire chez la femme.

En bref, ces rotations alternent et marquent l’Homme et la Femme de façon différente, complétant ainsi leurs énergies à chaque plan existentiel.

La connaissance du mouvement rotatif des chakras peut être intégrée à certaines formes thérapeutiques.



Les Corps subtils

En médecine tantrique, les chakras sont en étroite relation avec les corps subtils dont les trois principaux sont : le corps Éthérique, le corps mental et le corps « Astral ». Ils agissent sur les plans physique et psychique. De la même façon que les chakras avec lesquels ils communiquent, chacun d’eux a des fonctions spécifiques.


Le corps Éthérique véhicule la sève de la vie, comme les plantes. En lui se lisent la santé du corps physique ou ses maladies. Avant d’être physiques, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps, fuites, blocages, dépression, décalages…


Dans le corps mental sont inscrites les idées de la personne, ou plus exactement la qualité des idées: fluides et souples, ou figées dans des croyances et des préjugés.



Enfin, le corps astral ou spirituel révèle l’orientation générale de la vie de la personne, avec en particulier ses blessures psychiques fondamentales, celles qu’elle porte dès la naissance, et qu’elle est amenée à transcender et guérir.



Lorsqu’on touche le corps physique en étant attentif à la sensation qu’il donne, on perçoit que certains tissus sont souples et vivants. D’autres sont trop rigides, ou trop mous, et donnent quelquefois une impression de vide, sans présence vivante. L’énergie de vie a été emprisonnée, bloquée, ou s’est retirée, au fur et à mesure que se bâtissent des armures tissulaires au cours de la vie, armures de protection contre les circonstances douloureuses. En traitant le corps physique par des massages, il est possible de faire circuler l’énergie à nouveau, comme une rivière qui retrouve pleinement son lit lorsqu’on le débarrasse des rochers et des branchages qui l’encombrent. On trouve l’analogie dans les corps subtils: ils sont affectés de vides, de « crevasses », de fuites d’énergie, et aussi de blocages ou freins. Et de même, on peut les traiter par des « massages subtils » ou harmonisation énergétique…


Présentation des chakras

Les sept chakras principaux correspondent aux sept glandes principales du système endocrinien, qui sont :

  • 7ème chakra - l’hypophyse,

  • 6ème chakra - l’épiphyse,

  • 5ème chakra - la thyroïde et les parathyroïdes,

  • 4ème chakra - le thymus,

  • 3ème chakra - les îlots de Langerhans (dans le pancréas),

  • 2ème chakra - les surrénales,

  • 1er chakra - les testicules et les ovaires.


Comprendre l'existence des chakras

En version "imagée", les ondes radio vibrent à une fréquence donnée dans un champ électromagnétique. Elles sont inaudibles à l’oreille humaine. Le poste de radio capte l’onde, par une antenne, « un chakra ». Il la transporte le long de ses circuits « nâdis » par l’énergie « prâna » que le poste reçoit du réseau électrique, d’une batterie ou des piles. Le haut-parleur révèle la présence de l’onde. Celle-ci passe du plan subtil au plan grossier.



Muladhara, chakra racine : il est situé au niveau de la région pelvienne. Sa représentation est un lotus à 4 pétales. Son élément, la Terre ; sa couleur, le rouge.

Il est le centre de la discipline, de la responsabilité, de l’ordre et de notre bien-être physique. Il constitue notre base, nous enracine et nous place dans l’«ici et maintenant». Son ouverture dépend de notre hygiène de vie (alimentation, activité physique, qualité de l’air respirée…) mais aussi de notre capacité à être dans l’action. Se concentrer sur les détails, aussi bien ceux que l’on apporte à notre alimentation, à notre tenue vestimentaire, à la décoration de nos lieux de vie, à la gestion de nos papiers administratifs…, renforce notre chakra. L’organisation et l’action, dont l’absence provoque des stress, créent l’harmonie autour de nous.

Son verbe : "j'ai"

Quand doit-il être harmonisé :

  • Manque de confiance en soi

  • On ne se sent pas bien dans son corps

  • Peur de l’existence

  • Ne pas avoir les pieds sur terre

  • Trop souvent submergé par les difficultés

  • On manque d’énergie

  • On ne fait pas d’exercices physiques

  • Frissons, pieds et mains

  • Problèmes digestifs

  • Problèmes intestinaux

  • Douleurs lombo-sacrées, sciatique



Svadhisthana, chakra de l’identité : il est situé à la limite des poils pubien. Sa représentation est un lotus de 6 pétales ainsi qu’un croissant de lune en son centre. Son élément, l’eau ; sa couleur, l’orange.

Il est le centre de la sexualité, de la créativité, des relations avec le monde. Il condense en quelque sorte notre personnalité. Fermé, ce chakra ne laisse transparaître de votre personne que ses aspects superficiels ; ouvert, elle vous place dans l’authenticité. Un manque de confiance en soi peut fortement lui nuire ; si vous êtes également plus dans le don que la réception et inversement, vous pouvez le dérégler. Pour le renforcer, il est conseillé de s’affranchir des images véhiculées par notre environnement social, qui conditionne l’image que l’on doit renvoyer de soi. Pour cela, notre attention doit se reporter sur notre 3e œil qui nous inspirera des solutions créatives à tous problèmes.

Son verbe : "Je me sens"

Quand-doit-il être harmonisé :

  • Manque de joie de vivre

  • Manque de libido et problèmes sexuels

  • On n’arrive pas à profiter de la vie

  • On ignore la beauté et la poésie de la vie

  • On est trop dur, trop exigeant avec soi-même

  • On manque de créativité

  • On a une tendance à la jalousie

  • On a des tendances obsessionnelles



Manipura, centre solaire : il est situé à hauteur du nombril. Sa représentation est un lotus à 6 pétales. Son élément, le feu ; sa couleur, le jaune.

Il est le centre des sentiments, des émotions et de l’intuition. Ce chakra peut être considéré, en quelque sorte, comme un puissant dictateur, nous faisant souvent perdre la tête et la sagesse dont nous pouvons faire preuve. Il faut dire qu’il est surexploité et survalorisé dans nos sociétés. Non seulement les émotions sont partout mais il faut en plus qu’elles soient fortes. La raison à cela? Que le sentiment d’être en vie se fasse ressentir. Combien de personnes pensent que le véritable amour ne peut être que passionnel au risque d’être ennuyeux, qu’il faut en permanence s’affirmer contre les autres, que les relations humaines sont une véritable jungle… Pourtant, ce chakra équilibré et en résonance avec les autres, ces tsunamis d’émotions se calment et notre relation au monde et à soi se pacifie. Lorsque vous vous sentez submergé par vos sentiments, essayez de reporter immédiatement votre attention dans le 3e œil. Vous serez étonné de réaliser comme l’apaisement est immédiat et les solutions à vos problèmes à portée de main.

Son verbe : "Je peux"

Quand-doit-il être harmonisé :

  • Manque de joie de vivre

  • Manque de libido et problèmes sexuels

  • On n’arrive pas à profiter de la vie

  • On ignore la beauté et la poésie de la vie

  • On est trop dur, trop exigeant avec soi-même

  • On manque de créativité

  • On a une tendance à la jalousie

  • On a des tendances obsessionnelles



Anahata, chakra du cœur : au niveau du cœur, entre les 2 poumons. Sa représentation est un lotus à 12 pétales. Son élément, l’air ; sa couleur, le vert.

Il est le centre de la joie, de la générosité, du courage, du pardon et de l’amour. C’est celui qu’on sent frémir lorsqu’on est amoureux, ou en présence d’êtres qui nous sont chers. Lorsque ce chakra est ouvert, il nous offre le sentiment d’être heureux simplement parce nous sommes en vie. Ceux qui le bloquent ont souvent peur de souffrir en se laissant porter par l’existence et les autres. La violence le referme également comme une huître ; une raison de plus de boycotter les jeux vidéos et les films ultra-violents (et parfois le journal télévisé…). Et sans vouloir paraître fleur bleue, c’est également le pardon qui guérit ce chakra. Plus on se place avec courage dans des relations apaisées, sages et donc pleines d’amour, plus l’harmonie s’opère dans la chakra du cœur.

Son verbe : "Jaime"

Quand doit-il être harmonisé :

  • On ne se sent pas à l’aise en présence d’autrui

  • On se sent seul et isolé

  • On a du mal à vivre en société

  • Souvent de l’incompréhension avec votre partenaire

  • On se sent incompris de nos amis

  • On ressent le besoin d’aller vers la nature, les animaux

  • On est souvent épuisé

  • Être entouré de gens nous épuise

  • On a de la peine à s’accepter soi-même



Vishuddha, chakra de la gorge : au niveau de la gorge. Sa représentation est un lotus à 16 pétales. Son élément, l’éther ; sa couleur, le bleu ciel.

Il est le centre du pouvoir, de la confiance, de l’expression et de la vérité. Les personnes aimant s’exprimer par la parole ont souvent un chakra de la gorge très ouvert. Pourtant, il est l’un des chakras les plus dures à ouvrir car il est directement relié à l’estime que nous nous portons. Toutes les pensées négatives, des paroles agressives prononcées, les insultes, la critique… le referment également illico. Pour l’ouvrir, choisissez-vous un Sankalpa, une phrase courte et positive («Je suis heureuse !») que vous pourrez vous adresser tout au long de la journée. Le chant, également, participe à son épanouissement, que vous chantiez dans une chorale ou sous votre douche.

Son verbe : "Je parle"

Quand doit-il être harmonisé :

  • On a des difficultés à transmettre nos pensées et sentiments

  • On se sent trop timide et on manque d’assurance

  • On dit souvent des choses que l’on regrette après

  • On a des difficultés à parler et à articuler

  • On manque d’inspiration au travail

  • On a tendance à manipuler les autres

  • On a tendance à monopoliser la parole

  • On a tendance à mentir et trouver des excuses

  • On a souvent la gorge nouée



Ajna, le 3e œil : entre les sourcils, au niveau de la glande pinéale. Sa représentation est un lotus à 2 pétales, représentant le masculin et le féminin, qui forment un cercle noir. Sa couleur est le bleu.

Il est le centre de la concentration, de la clarté, du discernement et de la sagesse. Il devrait être sollicité à chaque prise de décision car il active la clairvoyance dont nous jouissons tous, sans le savoir (oui, oui !). Pourtant, dans nos sociétés, il est pratiquement systématiquement concurrencé par le chakra des émotions qui nous mène en quelque sorte par le bout du nez ! Pour vous exercer à vous placer dans Ajna, concentrez votre attention sur des petits détails matériels qui vous entourent. Une fissure dans un mur, le pétale d’une fleur, votre paquet de céréales posé sur la table du petit-déjeuner. Cet exercice simple vous amène naturellement à diriger votre regard entre vos sourcils !

Son verbe : "Je pense"

Quand doit-il être harmonisé :

  • Souvent la sensation que la vie est triste et vide de sens

  • On vit souvent dans la peur et d’une humeur maussade.

  • Il nous est difficile de nous laisser aller à notre fantaisie

  • On n’a pas très confiance dans notre propre intuition

  • On n’a pas le sens de l’orientation

  • On se sent perdu et sans but précis

  • Pensées désordonnées et on manque de concentration

  • On aimerait apporter plus de lumière dans notre vie

  • Quand on aimerait élever nos connaissances



Sahasrara, chakra de la couronne : au sommet du crâne. Sa représentation est un lotus aux milles pétales multicolores.

Il est le centre de la confiance en la vie, de l’inspiration, de la spontanéité mais aussi de la dévotion et du bonheur. Ce chakra est la porte d’entrée du monde spirituel. Fermé, la personne se sent dépressive et seule. Souvent, l’anxiété, les suspicions et l’absence de confiance que l’on se porte verrouille peu à peu ce chakra. Pour l’ouvrir, il est primordial de se tourner vers des activités qui vous enrichissent intérieurement, qui laissent parler votre inspiration, telles que la musique, la peinture, l’écriture… En vous concentrant également sur des personnes qui vous inspirent, des mélodies qui vous déconnectent de la réalité, ce chakra s’ouvre peu à peu. Plus l’âme est nourrie, plus son ouverture se fait et perdure.

Son verbe : "Je sais"

Quand doit-il être harmonisé :

  • On est dépressif

  • On manque de joie de vivre

  • On manque d’énergie malgré un sommeil suffisant

  • Quand on a des maladies chroniques

  • Quand notre système immunitaire est très affaibli

  • Quand on est en quête des mondes supérieurs

  • Quand on pense qu’il n’y a pas de vie après la mort

  • Quand on a envie de découvrir la force de la sagesse


62 vues
  • Black Instagram Icon

© 2017 - Namasté, massages bien être

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now