Le massage kobido


Le massage kobido, tout droit débarqué du Japon, utilise des techniques ancestrales pour sublimer la peau du visage. Lifting naturel, sans chirurgie, il stimule également la circulation énergétique. Ko-bi-do ; Trois syllabes à première vue insignifiantes mais qui en disent long, en réalité.

Ko veut dire « ancien » en japonais, bi « beauté » et do « voie ». Autrement dit, le massage kobido emprunte une voie ancienne de la beauté. Il fait appel à des techniques ancestrales permettant de rendre à la peau du visage sa beauté intérieure et extérieure.


La naissance du massage kobido

Ce type de massage est très ancien, il est né au XVe siècle au Japon, au sud du mont Fuji. On raconte que deux des meilleurs maîtres de l’Anma (ou Amma), une technique de massage japonais qui signifie « calmer avec les mains », se sont affrontés dans une compétition de massage facial. Il s’agissait de satisfaire l’impératrice qui réclamait un soin particulier.

Après plusieurs mois de lutte, aucun vainqueur ne fut désigné. Les deux maîtres, au lieu de continuer l’affrontement, ont préféré unir leurs forces pour créer la Maison kobido. A la base réservé à la famille impériale et aux geishas, le massage kobido s’est étendu au reste de la population.


Comment se déroule un massage kobido ?

Une serviette humide et chaude est appliquée sur le visage afin de dilater les pores de la peau. Celle-ci est ensuite exfoliée, ce qui permet de décupler les bénéfices de la crème hydratante appliquée pendant le soin. Il faut toujours nettoyer le visage de la cliente.

Ensuite, commence le massage. C’est véritablement le massage qui va lifter l’épiderme. Pour que la technique du kobido fasse effet, il faut se faire masser au moins 20 minutes.



45 vues
  • Black Instagram Icon

©2017 - Namasté, massages bien être - Siret 831 639 802 00014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now