top of page

L'art du toucher

Dernière mise à jour : 4 oct. 2020


Avant-propos ;


Nos corps, pétris de secrets et de mystères, de ces expériences qui font notre singularité, se doivent d'être touchés avec conscience et créativité. Nos touchers, miroirs fidèles de nos personnalités, sont à même de célébrer nos relations, quelles qu'elles soient, mais aussi de les appauvrir ou de les fragiliser.


Un toucher véritablement conscient prend le temps d'écouter, de comprendre, d'observer les histoires qui se jouent dans les corps et les coeurs.


Je vous propose des pistes de réflexions, des suggestions, une sorte d'introduction à un toucher profondément humaniste pour nous encourager à passer du « faire au savoir-faire » et du « savoir-faire au savoir être ».


Le toucher mérite dans nos vies de femmes et d'hommes, de se voir confirmer dans le rôle majeur qui est le sien : celui d'être un lien bienveillant et conscient entre nos peurs et nos forces créatives.




1. La prise de contact ;

Avant de démarrer le massage se centrer. S'ancrer dans la terre. Méditer.


Approcher les mains à 8 cm environ du crâne pour prendre contact avec le corps éthérique. Quand le contact est fait (picotements, chaleur), prendre contact avec le crâne très doucement dans un geste rassurant.

Commencer le massage par un peignage des cheveux avec le mouvement de la griffe de tigre dans le sens inverse de l'implantation des cheveux. Avec la pulpe des doigts puis avec la paume en alternance masser la peau du crâne en insistant sur les endroits où la peau vous semble coller. Au niveau de la nuque, pétrir avec la paume de la main pas avec les doigts et descendre sur les trapèzes toujours en pétrissant (sans pincer) avec les doigts.



2. Le dos ;

Les +

Ce protocole est la charpente d'un massage intégral. Il se pratique autour de l'axe central du corps, la colonne vertébrale. De ce fait, il permet l'équilibre et de renouer le lien avec son propre corps. Faire ce